Sophie Taam

le Publié dans LES AUTEURES

Sophie TaamArtiste pluridisciplinaire née en 1970, Sophie Taam a longtemps vécu à Los Angeles avant de venir s’installer dans sa jumelle française, Nice. Son parcours de vie en apparence chaotique se déroule systématiquement autour de la colonne vertébrale de l’écriture, de l’âge le plus tendre jusqu’à aujourd’hui, allant jusqu’à créer sa propre maison d’édition, les éditions incognito. La forme originale de ses livres semble déjouer les tentatives stérilisantes taxinomistes. On pourrait parler d’écriture en trois dimensions. Musicienne et chanteuse, elle performe récemment autour de l’axe lyrique et du texte.

2014 : Anaïs Nin, Genèse et jeunesse, éd. Chèvre feuille étoilée.

2015 : traduction de Moi, Lorenza, alias Serafina Cagliostro de Britt Arenander

 

 

Autres publications :

2012 : sous le nom de plume de Dahlia Berg, publication dans la revue A cafe in space, The Anaïs Nin Literary Journal N° 9 de l’article : Perspectives on Anaïs Nin – The diary, fiction, performance, and contemporaneity.

2011 : publication du texte Qui a peur d’Anaïs Nin? Accompagné de la photographie L’art sur le nu en collaboration avec Eve Carton, dans la revue Étoiles d’encre, éd. Chèvre feuille étoilée.



www.sophietaam.com