ACCUEIL

Lire la suite...Bien sûr le monde entier en a parlé, bien sûr l'amplitude de la révolution tunisienne a provoqué une émotion inégalée au cours de ces deux derniers siècles – à l’exception de la chute du mur de Berlin –, bien sûr aussi, les analyses, les commentaires, les professions de foi n’ont pas manqué… mais saisir des paroles de femmes qui y étaient, qui se sont impliquées depuis des années pour que cela advienne, c’est cela l’originalité de la démarche de Janine Gdalia qui, en interrogeant :

Azza Filali, Radhia Nasraoui, Nadia El Fani, Khadija Chérif, Marianne Catzaras,
Myriam Bouderbala, Lamia Ben Messaoud, Mériem Zeghidi, Hajer Bourguiba et
Michèle, Maya, Nedjma, Alima et Fatma,

met en lumière l’implication incontournable des femmes de Tunisie.
 

Feuilletez les premières pages

et le Sommaire.
 

 

Lire la suite...Qui n’a rêvé de maisons fraîches au cœur de l’été, de maisons refuges au seuil des crépuscules de l’hiver, où des gens, des langues, des histoires viennent se rencontrer et se reposer ?

Nous avons rêvé de ce rêve. Nous avons rêvé de l’offrir et de l’accueillir dans ces pages.

Si ce numéro évoque parfois la fragilité des maisons soumises à la brutalité des guerres et aux violences intérieures, il raconte surtout des maisons lumière, des maisons aimantes, amantes, portées par l’amour, la ténacité, le génie, l’imagination… la mémoire.

Les maisons demeurent comme le rappelle Marie Malaspina Ces Etapes sur nos chemins, [qui] valent pour ce qu’elles contiennent de rêves et de liens.

Présentée par Annemarie Brenner, Sophie Ginoux a consacré, une série de gravures à ce thème. Celle de la couverture résonne de cette phrase de Leïla Sebbar : une maison c’est une femme. Chaque femme est une maison, sa maison qu’elle fabrique comme elle se fabrique un corps…

Dans ce numéro nous rendons hommage aux mémoires de Pierre Chaulet et de Mohamed Dib.

 Feuilletez un extrait

ou le sommaire

voir aussi le site de Sylvia Velazquez

Feuilletez la revue gratuitement ! 
 

Lire la suite...Paru en mars 2013 - Sélection du Coup de cœur des ados du salon du livre de Saint-Lys 2014

Enfant d’un couple à fleur de peau, Enzo Titre collectionne les problèmes dermatologiques.
Il n’en demeure pas moins poétiquement bondissant et « so marvellous », décide Opale Monika Louisiane Charleston. Fille de tatoueur, l’adolescente sait mieux qu’une autre lire ces « mots de peau »…
Pourtant elle-même refuse de se laisser apprivoiser par la « fitchue » langue française qui aurait été celle de sa mère indigne, qu’elle a surnommée la sirène.
Il arrive que le passé familial vous agrippe quand vous ne l’attendez pas.

Est-on pour autant obligé de devenir ce qu’il vous tatoue sur le front ?

Un premier roman détonnant !

Feuilletez les premières pages ou visionnez-les

Découvrez avec cette vidéo, non seulement le roman mais aussi la naissance et l'écriture d'un roman...

de nouvelles critiques sur babelio

 

Lire la suite...« À quel âge ai-je commencé à lui parler vraiment ? Grand-mère Gigi me passait le téléphone comme on tend un verre d’eau à une enfant qu’on pense assoiffée. C’est ton papa.
J’ai grandi avec cette voix, j’ai appris à interpréter les silences et les pauses… Tout s’arrangera, tu verras.
Au fil des ans, j’appris à déceler le désespoir derrière les mensonges. »

Géraldine grandit en Haïti entre sa grand-mère et sa tante, loin de son père émigré à New-York. 
D’un côté trois femmes courageuses, dans ce pays aussi secoué par les régimes politiques que par la nature, qui tentent, chacune à sa façon, de se battre contre le sort, de trouver leur voie et un peu de bonheur..
De l’autre un homme instruit qui ne vit, clandestin, que de petits boulots pour financer les études de son enfant et la rendre heureuse.
Le séisme désastreux du 12 janvier 2010 bouleversera leurs vies en dévoilant un terrible secret. 

Feuilletez les premières pages

ou visionnez-les en lecture

Voir les critiques sur babelio

 

 Lire la suite...Le 17 février 2011, Yann Orion, steward chez Air France, prend sa préretraite.

Période de retour sur soi qui réveille les cicatrices et les joies enfouies depuis l’enfance, sous le regard attentif et bienveillant de Guevara, le chat roux qui se charge de ramener son maître à la réalité. Il va réorganiser sa vie et quitter sa maison riche de précieux souvenirs, pour prendre un nouveau départ…

Un article découvert dans les pages du Canard Enchaîné, signalant la sortie d’un livre sur Van Gogh son peintre préféré, va bousculer l’existence de Yann Orion et l’entraîner en de rocambolesques aventures dans un jeu de l’oie parisien.

Au cours d’épisodes pleins d’humour, de tendresse, de suspense et d’effroi, Y. O. affrontera l’alter étrangère, « Insaisissable entre-deux », et, dans un récit en abyme, véritable work in progress, découvrira les affres de la création.

Feuilletez les premières pages de ce roman

ou visionnez leur lecture et son sommaire

Ce roman est arrivé second au prix Botul 2013

De nouvelles critiques sur babelio  et Lisez les articles de presse d'octobre 2013
 

Lire la suite...

Ce numéro est sous le signe de nos appartenances et de nos voisinages.

Une quête consacrée à cet extraordinaire phénomène moderne qui fait que nous ne vivons et ne vivrons sans doute plus jamais dans des sociétés closes, barricadées sur leurs endogamies.  
Les textes que vous allez lire parlent de ces citoyens du monde d'aujourd'hui qui se 

Pour illustrer ce thème, Nic Sirkis a rencontré une artiste peintre, Nicole Fontaine. Elle nous parle de son parcours marqué du signe du multiple et nous offre des œuvres colorées ou sombres suivant ses thèmes, inspirés de ses lectures poétiques et de ces voyages de par le monde.

Feuilletez la revue en wobook !

Lire la suite...RECIT

Fille d'un gendarme de Champagne qui berça son enfance de ses récits de conquête algérienne, Aurélie Picard ne pensait pas rencontrer un jour Si Ahmed Tidjani, descendant du Prophète et chef d'une influente confrérie du Sud algérien. Elle en tomba amoureuse, se maria et le suivit dans cette Algérie lointaine alors qu'elle n'avait que 22 ans. Nous sommes en 1872... Commence alors une extraordinaire aventure pour cette pionnière qui construit un palais dans les sables et met en culture plusieurs centaines d'hectares de terre hostile… […] Un destin hors pair où le quotidien confine à l'épopée...

Lire la suite...RECITS
Mon père

Trente et une femmes. Elles ont choisi le territoire du livre et du savoir. Le père né et élevé au Maghreb : Tunisie, Algérie, Maroc, dans l’une des cultures musulmanes, juives, chrétiennes ou laïques, a transmis à sa fille son goût des lettres et des sciences, transgressant ainsi l'ordre patriarcal qui, partout, infériorise une fille...

Voir articles dans la revue de presse

et écouter sur babelmed Wassyla Tamzali et Annie Cohen

ou encore Cécile Oumhani à l'Institut du Monde Arabe