Totémisés

le . Publié dans Collection D'une fiction, l'autre

en librairie le 5 juin 2014

TotémisésUne question chahute sur quatre décennies, Charles, Catherine et Estéban, dans ce conte contemporain : Qu’est-ce que la norme… et comment se situer dans un monde en perpétuel mouvement ?
Leur histoire d’amour/s, au sein de cette chronique familiale sillonnant l’Île de Ré, le port de Gênes, le lac de Côme, Toulouse et la Cerdagne, les confronte aux phénomènes de notre société, intrusive et exclusive à la fois…
Des rites initiatiques du scoutisme aux performances des FEMEN, via les expériences de Milgram, ce trio – et le clan Ramires qui l’accompagne – s’interroge…
Subir ou réagir ? Obéir ou désobéir ?

Feuilletez les premières pages

Lire 4 critiques sur Babelio

article de presse


 

Détails

Genre : roman
Format : 14,5 x 21 cm
Pages : 220

978-2-36795-076-1
15,00 €


Voir le produit dans la boutique

auteure

 

Nic SirkisAprès les Clés de la rue Charlot et Attention !, Nic Sirkis quitte la capitale. Elle nous entraîne dans la forêt, sur la plage, au bord d’un lac et à la montagne…

 

 

 

 

 

 

 

 

critiques

Je viens de lire Totémisés et j’admire comment Nic Sirkis réussit une fiction romanesque sur des idées universelles, sociétales et modernes. La construction est habile et les personnages crédibles. [Une seule mini-critique, quelques hors sujet dans la 1ère partie « La Forêt »]. Bravo ! Bravo ! Annie Nahum. (le 21 février 2015)
 

Merci pour cette belle aventure ! J’ai fini fini Totémisés le week-end dernier et plus qu'intéressée j'ai été emballée!

Ce livre fait partie pour moi de ceux dont j'ai tourné la dernière page avec tristesse. J'avais envie de rester dans cette ambiance, avec des personnages qu'on aimerait avoir pour amis! Bref, merci pour ce bel ouvrage!!!                                 Margaux Lequeu

Une très belle histoire, à l'écriture stylée, riche en rebondissements, réflexions et interrogations...  et qui nous fait voyager ! Super ce « Totémisés » ! Brigitte Gouesse.

Jetez-vous sur « Totémisés », un vrai plaisir ! Un langage vif, joyeux qui fait réfléchir sur sa propre vie en sautant joyeusement du rire aux larmes, des larmes au rire, un livre qui cavalcade avec le plaisir des mots et vous en fait voir de toutes les couleurs, merci Nic Sirkis !

Anita Fernandez

 Je viens de lire "Totémisés". Mon premier livre des vacances. Voici comme je l’ai découvert.  
"Totémisés " est un livre ébouriffé. Traversé de rites, de chroniques croquantes comme une saveur composée. C’est un livre libre de l’été insoumis, des familles insolentes. Une langue crue, fraîche, assaisonnée. Les pages  de "Totémisés" trouvent leur encre à l’île de Ré, au lac de Côme, Toulouse, la Cerdagne. Leur encre est jean métal cabossé.  La photo de couverture résume cette histoire buissonnière, traçant des chemins de traverse. Des lieux, des clans, du cran pour écrire ce livre adolescent, exigeant, ébouriffant. 
Des "Clés de la rue Charlot, à "Attention !" et "Totémisés", l’univers d’écriture de Nic Sirkis est gavroche, fait d’épis de famille, de tâches de rousseur, de méandres de vie dans lesquelles on se love. Des livres à bicyclette qu'on aime chevaucher. 
Merci de ce beau roman ! Hélène Pradas-Billaud


Nic, depuis un moment j'ai terminé votre livre, lu avec grand plaisir et intérêt, et je voulais vous en féliciter. J'ai particulièrement apprécié votre aisance et votre sensibilité aux relations humaines, la vivacité de vos dialogues et la précision des petites touches colorées qui en campent les décors avec justesse. Quelle imagination! Et quel talent aussi pour évoquer émotions et sentiments, enfouis ou paroxystiques, avec les mots tout simples du quotidien...Cela m'a parlé profondément. Un beau voyage géographique aussi, avec les souvenirs des vôtres, je suppose. J'ai bien aimé aussi le prologue, l'histoire du précieux cahier dans la genèse d'un travail: pour moi une leçon d'écriture. Bref, je me suis régalée et j'ai hâte de découvrir vos autres histoires!                                               Béatrice Debièvre.

Salut Nic. Ça fait un moment que j'ai fini ton livre. J'ai admiré ton talent et j’ai été passionnée par l'histoire, parfois très émue. Ton style s'affine beaucoup même si je trouve une familiarité inutile dans certaines images telle « de la roupie de sansonnet » Tu crées des images si belles et si fortes (l'ombre du bateau qui se déploie sur le quai comme un parasol géant) pas besoin de cette proximité avec la facilité du langage trivial. Mais ce n'est que mon humble avis. En tout cas encore BRAVO !                                                                                   Camille Vivante.

Je ne m'attendais pas à ce type de lecture! Je pensais plus avoir un roman sur les rites initiatiques chez les scouts avec l'évolution de ses rites. Au lieu de ça, on a deux personnages qui vivent mal une totémisation et doivent vivre avec ce sentiment de mal-être qui va quelque part dicter leur conduite dans la vie. Rien ne pourra être pareil. L'histoire se déroule sur une quarantaine d'années. Chaque chapitre représentant le passage d'une dizaine et un événement marquant dans la vie. Trois générations se superposent et s'interrogent sur la soumission à l'autorité. Le style est simple, clair. On se laisse facilement emporter par le récit. L'actualité scientifique et la totémisation se complètent, mais ce n'est peut-être pas assez exploité. Sur un sujet comme ça, j'aurai plus fait une étude de cas qu'un roman. Mais ça passe peut-être mieux en roman? Du coup, ça fait quand même poser pas mal de questions! Cocteau a dit "un bon livre c'est celui qui sème à foison les points d'interrogation.                                       Lizzy de Babélio

Belle histoire bien écrite, style alerte (même si le langage cru des scènes « chaudes » m’a dérangée… sans doute une question de génération ?!) Dès qu’on a franchi les sept pages du préambule, intéressant mais un peu long, on ne s'ennuie pas un seul instant jusqu’à la fin de ce livre que j'ai bien aimé !

Madeleine V.