La Belle-soeur de Victor H.

le . Publié dans Collection D'un espace, l'autre

La belle soeur de Victor H.en librairie le 8 avril

Le portrait de Julie Duvidal de Montferrier, comtesse Hugo, ingénieusement campé par Caroline Fabre-Rousseau, est celui d’une femme accomplie dans sa plénitude d’artiste et sa plénitude de femme.

L’auteure ressuscite non seulement l’art d’une peintre authentique, l’histoire de sa famille originaire du Languedoc et ruinée par la Révolution, mais aussi l’ambiance artistique, politique et sociale de la riche période romantique du XIXe siècle. Les pages de ce livre nous plongent dans la profusion créatrice de ces années marquées pourtant de bouleversements, de crises, d’exils et de drames innombrables. Mais la figure de Louise Rose Julie Duvidal en sort grandie par les épreuves, joyeuse, revigorante, indéniablement inventive, elle, la seule peintre à avoir, encore aujourd’hui, un tableau accroché depuis deux siècles à l’Assemblée Nationale.
Un livre brillant et érudit, qui se lit d’une traite et irrigue, de mille façons, notre imaginaire.

Feuilletez les premières pages

et cet extrait du Chapitre "Premier salon".

Ecoutez l'auteure vous en parler ou dans l'émission Intants Culture de radio Clapas


Détails

Biographie romancée
Format : 14,5 x 21 cm
Pages : 340

9782367951096
19,00 €


Voir le produit dans la boutique



auteur

Caroline Fabre
Caroline Fabre

Caroline Fabre-Rousseau est née en 1962, elle a fait des études d’anglais et d’allemand en Hypokhâgne, puis à la Sorbonne. Elle a passé plusieurs semestres en Allemagne. Elle a travaillé en entreprise, puis s’est consacrée à l’enseignement et aux séjours linguistiques. Elle est mariée, a quatre enfants et habite Montpellier.
Ses publications :

Café zébré, thé à la menthe, éd. Chèvre-feuille étoilée, 2015

Les éléphants de Copenhague, LEN, 2014

Les Belles Esclaves, Édilivre, 2014

C’était malgré nous, Prisma, 2012

Sommaire

CHAPITRE I. Une rencontre p. 9

CHAPITRE II. Un château  p.13

CHAPITRE III. La famille Duvidal et la peinture  p.17

CHAPITRE IV. Turbulences p. 21

CHAPITRE V. Les années fastes p. 27

CHAPITRE VI. Une éducation impériale  p. 37

CHAPITRE VII. Les années d’apprentissage  p. 55

CHAPITRE VIII. « Que votre pinceau seul soit le boucher et le boulanger de la famille infortunée. »  p. 71

CHAPITRE IX. « Rien n’augmente le talent autant que la nécessité d’en démontrer les bases. »  p. 83

CHAPITRE X. Premier Salon  p. 95

CHAPITRE XI. Rue de Seine  p. 107

CHAPITRE XII. Rêves de bonheur et calomnies  p. 119

CHAPITRE XIII. Nuages du nord  p. 135

CHAPITRE XIV. Une année d’études et de plaisirs  p. 147

CHAPITRE XV. Grâce et distinctions  p. 175

CHAPITRE XVI. Deux odes et deux frères  p. 189

CHAPITRE XVII. « La comtesse Hugo s’occupe à présent de son art en amateur. »  p. 211

CHAPITRE XVIII. Mensonges, morts et folie  p. 241

CHAPITRE XIX. La plume et le pinceau  p. 257

CHAPITRE XX. Zoé  p. 281

CHAPITRE XXI. Léopold  p. 293

Épilogue  p. 305

Remerciements  p. 315

Généalogie  p. 318

Repères historiques  p. 320

Bibliographie  p. 321

Liste des oeuvres  p. 325

Notes  p. 329

Ce livre comporte un encart quadri de 24 pages numérotées de I à XXIV

 

 

quatrième

La belle-soeur de Victor H.

 

 

Manifestations autour de ce livre

La publication de ce livre est associée à l’exposition « Les Hugo, une famille d’artistes » qui a lieu du 14 avril au 30 août à la Maison Victor Hugo à Paris. Il contient 31 reproductions des oeuvres de Julie Duvidal de Montferrier provenant de différents musées : Le Louvre, Maison Victor Hugo Paris, Chi Mei Museum Taïwan....

Conférence le 7 avril à la Maison Victor Hugo 6 place des Vosges, 75004 Paris dans le cadre de l'exposition : "Les Hugo, une famille d’artistes" à 18h 30, Salon Rouge

Conférence le 10 avril à 15h au Musée Antoine Vivenel à Compiègne

Au Musée Fabre de Montpellier, le 3 avril à 11h et à 14h30, l'auteure commente le tableau La Jeune Grecque. Le tableau y est exposé, salle 30, depuis le 2 février.